Skip to Content

Blog Archives

Premier Noël sans papa/maman : nos conseils

On ne va pas vous mentir : passer un premier Noël sans ses enfants est démoralisant. En effet, depuis bien longtemps cette fête est le symbole d’une union familiale. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas seul-e. Depuis les années 70, le nombre de familles recomposées ne cesse d’augmenter. On estime aujourd’hui que plus d’un enfant sur dix vit ainsi.

Comment organiser votre premier Noël de divorcé ?  Comment préparer Noël avec son nouveau conjoint et ses enfants ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Comment en parlez aux enfants ? Family Facility vous conseille.

Premier Noël de divorcé : Comment s’organiser ?

Vous étant séparés cette année et à l’approche de Noël, une seule question persiste : chez quel parent l’enfant doit-il réveillonner ? Si la pratique religieuse est de moins en moins populaire, Noël reste ancré comme un moment important pour les familles et est la fête autour des enfants par excellence. Après un divorce, un déséquilibre se crée naturellement. Heureusement, la solution peut être assez simple : multiplier les Noël, les bons plats et les cadeaux ! Pour ce qui est du jour J, vous pouvez vous mettre d’accord avec votre ex conjoint pour alterner le partage des fêtes : le réveillon du 24 sera chez maman cette année, le repas du 25 chez papa. Et l’an prochain, on inversera. Il est donc préférable de s’y prendre à l’avance si vous voulez réunir toute votre famille pour cette occasion, afin que tout le monde s’accorde sur les dates. Ce n’est pas grave si ce n’est pas le jour J, mieux vaut être souple sur le planning et offrir à vos enfants un Noël dont ils se souviendront.

Il se peut que l’enfant culpabilise si cette année, vous ne fêtez pas Noël le jour J avec lui. Dans ce cas, il est important de le rassurer en lui assurant que vous ne serez pas seul-e à Noël, qu’il ne doit pas s’en inquiéter et qu’il va passer un très bon moment avec son autre parent. D’autant plus, qu’il fêtera bientôt Noël une deuxième fois à vos côtés !

La mauvaise idée

Vouloir réunir toute la famille pour atténuer le chagrin de l’enfant. Hormis des situations exceptionnelles, ça n’est jamais la solution et n’est pas réaliste. D’une par, l’enfant pourrait croire à la réconciliation de ses deux parents, et que la magie de Noël a vraiment opérée. Il en serait d’autant plus triste et déçu ! D’une autre par, les tensions et les rancoeurs, l’alcool n’arrangeant rien, pourraient ressurgir lors du repas. Argent, motif de rupture, garde des enfants… Ce n’est probablement pas l’image de Noël que vous souhaiteriez véhiculer à votre enfant.

En revanche, vous pouvez discuter au préalable des cadeaux avec votre ex conjoint-e et lui souffler des idées. De plus, cela évitera les doublons.

Organiser le premier Noël avec mon nouveau conjoint et ses enfants

Cela peut être une grosse source de stress… Mais pas de panique, tout se passera pour le mieux ! Si Noël se fait chez vous, assurez-vous de mettre tout le monde à l’aise et de traiter tous les enfants équitablement. S’il y a d’autres membres de votre famille que la famille de votre nouveau conjoint serait susceptible de ne pas connaître, n’hésitez pas à faire les présentations !

Si Noël se fait chez votre nouveau conjoint, n’hésitez pas à en discuter avec vos enfants au préalable : comment se sentent-ils par rapport à cela ? Rassurez-les et pour les mettre plus à l’aise, vous pouvez parler de cette nouvelle famille en créant un contexte autour de chaque membre. Par exemple, il y aura Josiane, c’est la maman de Daniel, elle était institutrice. Cela aidera davantage les enfants à avoir des repères.

Egalement, vous allez devoir avoir une discussion non négligeable avec votre nouvelle âme soeur : la venue du Père Noël. Si les enfants y croient encore, assurez-vous d’être d’accord et de véhiculer la même histoire. Rien ne doit être laisser au hasard pour que la magie opère ! Soyez également d’accord sur le nombre de cadeaux. Cela peut paraître anodin mais les enfants se sentent souvent en compétition par rapport à cela. Veillez aussi à en discuter avec lui/elle, voir même aller faire les courses de Noël ensemble. En effet, s’il y’a peut de chance de vous tromper pour vos enfants, le risque d’offrir le mauvais cadeau aux enfants de votre partenaire est plus élevé.

Si la réunion des enfants n’est pas habituelle, gare aux concurrences, au sentiment d’intrusion pour ceux qui ne fêtent pas Noël chez eux, et à la jalousie pour ceux qui ne voudraient pas partager leur parent ! Dans ce cas, il ne doit pas il y avoir de différence de traitement entre les enfants. Impliquez-les dans les préparatifs (par exemple, une équipe peut cuisiner des petits gâteaux et une autre peut faire des bricolages pour décorer la table), et le même nombre de cadeaux pour chacun d’entre eux ! Egalement, pour souder votre nouvelle famille, vous pouvez instaurez un nouveau rituel de Noël : une sortie exceptionnelle, un dessert particulier, un jeu de société ou encore une sorte d’Incroyable Talent où toute la famille participe !

La mauvaise idée

Afin que cela se passe au mieux, il faut bien évidemment que les enfants connaissent ce nouveau conjoint ainsi que ses enfants. La mauvaise idée serait de présenter cette nouvelle famille à Noël. Pour les enfants, ce moment de l’année signifie qu’ils voient toutes les personnes qui leur sont chères et ils ne comprendraient pas que des inconnus réveillonnent avec eux.

Voila, vous avez toutes les clés en main pour passer un merveilleux Noël ! N’hésitez pas à nous partager vos expériences !

0 1 Continue Reading →

Organiser Noël après la séparation

Pour les enfants, Noël est l’une, non, là période la plus attendue. Pour les parents, c’est un moment de retrouvailles et de « repos » (si on peut se permettre). Dans certains cas, il est possible que ce soit votre premier Noël après la séparation, ce qui est aussi le cas pour vos enfants. Cette période peut être difficile pour les enfants, qui ont toujours eu l’habitude de passer les fêtes en famille.

Après une séparation, Noël s’avère d’une grande complexité, surtout lorsqu’il s’agit de son organisation. Et pour éviter de transformer une situation délicate du type les doublons de cadeaux ou encore qui à les enfants le 24 ou le 25 décembre, il est important de bien préparer l’avent pour s’assurer que ses enfants passent de joyeuses fêtes de Noël.

La communication vous permettre d’organiser Noël après la séparation !

Il est vrai qu’après une séparation, la communication peut s’avérer délicate entre parents séparés. Mais il est important que vous gardiez à l’esprit que vous faites ça pour que vos enfants passent le meilleur réveillon de Noël possible.

C’est pourquoi il est important que vous en parliez avec :

Vos enfants

Pour organiser Noël après la séparation, il y a une multitude de facteurs à prendre en compte tels que l’âge de vos enfants, le temps qu’il s’est écoulé entre votre séparation et Noël, si vous êtes avec un nouveau conjoint ou encore la relation que vous entretenez avec l’autre parent.

Votre ex-conjoint

Parce que dans l’histoire, il n’y a pas que les enfants. Il est aussi important de prendre en compte l’avis de l’autre parent. De connaître ses envies, de savoir comment lui souhaitait organiser Noël pour vos enfants, s’il souhaitait le faire chez les grands-parents, etc.

Alors n’hésitez pas à en discuter avec lui. Si vous êtes en conflit permanent, levez le drapeau blanc le temps des fêtes. Parce qu’une bonne communication entre ex-conjoint rassurera vos enfants et sera donc un facteur déterminant pour que vos enfants passent un merveilleux réveillon.

Vous-même

Parce que, vous aussi, vous allez passer les fêtes de Noël avec vos enfants, il est donc important de ne pas vous oublier. C’est donc l’occasion pour vous de dire ce que vous préférez pour les fêtes et de trouver un terrain d’entente avec l’autre parent, quitte à inverser les plannings l’année suivante. Dans le meilleur des cas, et si l’entente est présente, ce peut aussi être l’occasion de passer Noël ensemble et réunir la famille autour de ses enfants.

Noël est avant tout l’opportunité de se rapprocher les uns des autres et de créer, ou recréer un lien de solidarité pour le bien-être des enfants.

Voici quelques conseils pour bien organiser Noël après la séparation !

Planifier votre emploi du temps et celui de vos enfants

Une bonne organisation de votre temps, celui de votre ex-conjoint et celui de vos enfants vous permettra d’avoir une visualisation globale du planning de vos fêtes de fin d’année. Il est vrai que Noël est une fête de spontanéité, dans une situation ou vous êtes séparés, il est important que vous ayez une certaine organisation, surtout pour le bien-être de vos enfants et éviter les crises entre ex-conjoints.

Organisez vous pour les cadeaux de Noël

La période avant Noël est celle ou les enfants vont commencer à envoyer leur lettre au père-noël pour les cadeaux. Vous pourrez même les aider à écrire leur lettre au père-noël. C’est l’occasion pour vous, votre ex-conjoint(e) et tout le reste de la famille de bien définir les cadeaux qui seront achetés par chacun et éviter les petits soucis de doublons.

De cette manière, vous allez offrir à vos enfants des moments magiques, même s’ils ne passent pas le réveillons de Noël avec vous. Ayez toujours à l’esprit que vous faites ça pour vos enfants.

Faites les comptes avant de faire les magasins

De cette manière, en définissant un budget pour chaque enfant et chaque membre de la famille, cela évitera de faire des jaloux et de développer des préférences. L’objectif ici est d’éviter que votre enfant soit plus gâté par l’un que par l’autre. Noël n’est pas une fête égoïste, mais bien une fête de partages et de traditions.

Profitez de l’instant présent avec vos enfants

C’est, certes, le conseil le plus bateau que nous pouvons vous donner. Mais il est et restera d’actualité tout au long de votre vie. Noël est une fête de partage qui créera des souvenirs merveilleux à vos enfants. C’est pourquoi il est important de vous concentrer sur le moment présent et d’oublier vos différends avec l’autre parent.

On vous souhaite à tous de bons préparatifs de Noël.

0 0 Continue Reading →