Skip to Content

Blog Archives

Quels sont les avantages de la garde alternée ?

Il est vrai qu’une séparation n’est jamais facile, encore plus lorsque l’on a des enfants. Vous avez su poser les pours et les contres avec votre ex-conjoint et en avez déduit que la séparation était pour le mieux. Cependant, lorsque la garde partagée est mise en plus, une organisation de fer doit être mise en place pour éviter de trop chambouler votre quotidien, celui de votre coparent et surtout celui de votre enfant.

Il faut apprendre à vivre en garde alternée. Mais malgré ces inconvénients, il existe aussi certains avantages dans la garde partagée dont chaque parent peut tirer bénéfice.

La garde alternée vous permet d’avoir du temps pour vous

Lorsqu’une garde partagée a été mise en place avec votre ex-conjoint, vous avez constaté que vous aviez trop de temps lorsque votre enfant n’était pas avec vous. Il est vrai que lorsque vous avez votre enfant à charge, l’organisation de votre agenda doit être réglée comme une horloge, au risque de perdre le fil de la journée, voire de la semaine. Et inversement, lorsqu’il est chez son père, ou sa mère, ce même planning se retrouve « vide ». Il s’avère que du jour au lendemain, vous vous retrouvez seul sans avoir pensé à vous.

Le temps libre que la garde alternée vous propose est l’occasion idéale pour vous occuper de vous, finir le livre que vous aviez entamé il y a quelques mois, vous plongez dans votre série favorite, etc. Le bénéfice de ce temps libre est que vous allez pouvoir vous ressourcer et éteindre votre cerveau pour recharger vos batteries. C’est aussi l’occasion rêvée, pour vous, de vous mettre à une activité que vous souhaitiez faire depuis longtemps, mais dont vous n’aviez jamais le temps.

La garde partagée vous permet de reprendre votre vie en main

Une vie familiale est source de bonheur, mais il y a aussi ses petits inconvénients, car vous aurez tendance à prendre moins soin de vous. Un rythme de garde alternée vous permettra, lorsque votre enfant est chez votre coparent, de prendre soin de vous. C’est aussi le moment rêvé pour passer du temps avec ses amis, sortir, ou rencontrer de nouvelles personnes.

Il s’avère que vous avez du temps pour vous et que vous pouvez organiser vos journées comme bon vous semble, profitez-en.

La garde alternée vous permet de retrouver un équilibre

Lorsque vous êtes en couples, vous passez le plus clair de votre temps à organiser votre vie de famille. Ce qui a pour conséquence de diminuer votre patience, votre tolérance, mais aussi votre motivation. Le pouvoir principal des enfants est d’être capable d’absorber votre énergie, à longueur de temps. C’est pourquoi un rythme de garde partagée va vous permettre de vous recentrer sur vous et ainsi faciliter la reconstruction de votre univers.

Lorsque votre enfant est chez l’autre parent, c’est l’occasion d’oublier un peu les plannings et les organisations. Le maître mot serait la procrastination (sans en abuser bien sûr) !

Déculpabilisez !

Pour certains parents, la garde alternée est difficile à vivre, car il n’est jamais évident de voir son enfant partir pendant quelques jours chez l’autre. Cependant, cette petite pause va vous permettre de vous détendre.

C’est pourquoi il est important de ne pas se sentir coupable de laisser partir son enfant. Sachez qu’il est entre de bonnes mains. La vie de famille, surtout lorsque l’on est parent solo, est très exigeante et vous laisse peu de répit. C’est donc l’opportunité de décrocher lorsque vous vous retrouvez seul.

Et quoi de mieux que de retrouver ses enfants, en pleine forme et avec le sourire ? Et en plus, vous aurez eu le temps de leur concocter un planning d’activités d’enfer pour vos enfants.

La garde partagée augmente le plaisir des retrouvailles

Parce qu’après avoir laissé son enfant pendant ces quelques jours à l’autre parent ne fera qu’augmenter le plaisir de le retrouver. La semaine où il n’était pas là vous a permis de vous ressourcer, de prendre soin de vous et de vous remettre en forme. Vous avez maintenant un plein d’énergie que vous allez pouvoir donner à votre enfant et passer une semaine agréable en famille. De plus, votre enfant le ressentira.

Voici les avantages de la garde alternée. Certes, il n’est jamais évident de vivre cette situation, tant pour vous que pour votre enfant. Mais de nos jours, c’est une réalité qui touche un quart des familles. C’est pourquoi une coparentalité réussie sera bénéfique pour tous.

0 0 Continue Reading →

Garder contact avec la famille des parents séparés, pourquoi ?

Il n’y a rien de plus important et réconfortant que la famille. Ce sentiment de bienveillance fort auquel tout le monde peut se raccrocher. Après un divorce ou une séparation, ces sentiments peuvent commencer à disparaître. Les parents séparés ou divorcés sont souvent confrontés à des problèmes pour maintenir une relation avec les deux côtés de la famille des parents séparés. Un divorce ou une séparation peut susciter beaucoup de tensions et de conflits entre les membres des deux familles.

Peu importe les sentiments que vous éprouvez pour l’autre famille du parent séparé, il est important de garder à l’esprit que si vous restez en contact avec eux, c’est dans l’intérêt de l’enfant.

Décider de poursuivre ou non une relation de proximité avec les familles des parents séparés, ça se décide.

Il n’y a pas de réponse définitive à la question de savoir si oui ou non vous devriez essayer de maintenir une relation avec les deux côtés de la famille. Avant de prendre une décision, il est important de faire un « état des lieux » de la situation. Vous devez d’abord chercher à percevoir votre propre situation dans son ensemble et tenir compte de tous les avantages par rapport aux inconvénients.

Garder contact avec la famille des parents séparés, pourquoi ?

Mais le plus important reste le point de vue de l’enfant. Mettez-vous à sa place :

  • Est-ce que l’enfant à une relation forte avec ses grands-parents, ses oncles et ses tantes de l’autre côté de la famille du parent séparé ?

  • Comment l’enfant réagirait si ses relations étaient entravées avec la famille du parent séparé ?

Si vous avez déterminé qu’il était dans l’intérêt de l’enfant de maintenir et développer ces relations, alors vous devez également déterminer si, oui ou non, vous êtes capable de maintenir ces relations vous-même.

Le maintien d’une relation avec les deux côtés de la famille des parents séparés peut devenir très compliqué. La séparation ou le divorce laisse presque toujours subsister des tensions venant des deux côtés de la famille. Cette situation peut exercer beaucoup de pression sur vous. Il est important pour vous de déterminer si ces complications rendront le maintien de ces relations trop difficile, ou si vous serez en mesure de gérer.

Il se peut que, dans certains cas, le maintien de cette relation et de cette proximité soit hors de question. Certaines familles ne disposent pas des liens très forts avec la famille de l’autre coparent où ne veulent pas faire l’effort d’entretenir ces relations. Si vous êtes, vous et l’enfant, forcés de maintenir une relation avec l’autre côté de la famille, celle-ci ne vous apportera pas le surplus de bien-être que vous en espériez.

Conseils pour maintenir une relation avec les deux côtés de la famille

Si vous et votre ex-conjoint pensez que le maintien de ces relations est très important pour l’enfant, certaines doivent s’inscrire dans une certaine régularité pour préserver des relations saines et solides.

  • Etablissez une certaine « routine » dans le contact avec la famille de votre ex-conjoint, notamment pour les jeunes enfants

  • Gardez une attitude positive dans les conversations liées à votre ex-conjoint et sa famille. Cela vous aidera, ainsi que votre enfant, à maintenir une relation saine avec eux.

  • Incluez la famille de l’autre parent dans l’organisation de journées spéciales liées à l’enfant (anniversaires, événements d’école, compétitions, etc.).

La communication claire et sincère est essentielle pour maintenir une relation avec les deux côtés de la famille. Cela peut être une tâche assez difficile et ardue par moment, mais la préservation de ces relations se révèle souvent très importante pour le bien-être de l’enfant.

0 0 Continue Reading →

Garde partagée : conseils pour partager la garde de vos enfants.

Vos enfants devraient revêtir un caractère prioritaire.

Voici quelques conseils pour la co-parentalité:

  • Concentrez-vous sur l’intérêt vos enfants : Rappelez-vous que la raison pour laquelle vous devez faire face à l’autre coparent est toujours en partie un facteur de bien-être de vos enfants. Aussi difficile que cela ait pu être, l’autre coparent était toujours un élément de l’équilibre de la relation à votre enfant.

  • Apprendre d’autres coparents est la clé du succès : Trouver des personnes qui ont vécu la même situation et qui soit capable de parler paisiblement de cette expérience. Echangez avec eux, apprenez d’eux, utilisez-les comme des points de repère. Il est parfois plus facile d’entendre d’autres histoires, afin d’initier une réflexion qui nous rendra plus capable d’apprendre de ses erreurs, ce qui ne peut être que bénéfique pour l’enfant.

  • Ne mettez pas l’enfant au centre du conflit : Les enfants ont assez de stress à gérer. Parfois, de simples petites phrases comme « demandent donc à ta mère » ou « dites-le à votre père » peuvent mettre l’enfant en situation difficile.

  • Restez poli et aimable : Essayez d’être attentif à l’autre parent et conscient de l’autre parent, cela permettra souvent au fil du temps, de pouvoir changer la dynamique de votre relation de co-parentalité.

  • Trouvez un forum : Il peut fonctionner différemment pour chaque famille, mais il est important d’avoir des lignes de communication ouvertes. Family-Facility est une solution pour améliorer la communication et pour diffuser de l’information au sein des couples séparés.

Garde partagée, conseils pour partager la garde de vos enfants

Conseils pour vous:

  • Restez actif physiquement : Des études ont montré les avantages mentaux qu’il y a à rester actif physiquement, tels que la diminution des niveaux de dépression et une augmentation du niveau d’énergie globale.

  • Mangez sainement : Si vous êtes ce que vous manger, donnez-vous le pouvoir de passer la journée en mangeant des aliments sains sur une base régulière.

  • Trouvez une « éponge » émotionnelle : Il est important de ne pas utiliser l’enfant comme déversoir de vos frustrations. Veiller à trouver un objet, un lieu, ou un comparse approprié pour évacuer et parler (vos nouveaux amis ou encore un thérapeute). La dernière chose que l’enfant a besoin est un surcroît de stress.

  • Reprenez contact avec vous-même : Parfois, après avoir été dans la « routine » d’une relation depuis longtemps, vous pouvez avoir tendance à perdre le recul nécessaire sur ce que vous avez aimé. Demandez-vous ce que vous aimiez faire avant votre relation et voyez comment cela s’inscrit dans votre vie aujourd’hui. Peut-être n’est-ce plus tout ce que vous admettez pouvoir atteindre de façon réaliste aujourd’hui, mais cela ne signifie pas que tout est perdu.

  • Restez organisé : Il est facile d’oublier où vous mettez les choses, ce que vous devez faire, etc. Pour réduire votre niveau de stress, organisez votre gestion du temps en vous fixant vos priorités, pensez à l’organisation d’un calendrier en ligne, des messages et/ou rappels importants, des dépenses, et d’autres informations vitales. L’utilisation d’un outil tel que le site de Family-Facility vous permettra de rester organisé  simplement en tenant compte de toutes les interactions avec l’autre coparent, grâce au stockage et au partage des informations dans un emplacement sûr, facilement accessible.

0 0 Continue Reading →